Une femme sur deux souffre au moment des règles. Il existe heureusement des traitements et des gestes simples pour soulager les règles douloureuses.

"Les Conseils d'ISA"

Quand les règles sont douloureuses...

Les douleurs menstruelles touchent de 50 % à 80 % des femmes fécondes, selon le groupe d’âge. De ce nombre, de 5 % à 15 % des femmes sont suffisamment incommodées pour devoir modifier leurs activités quotidiennes (repos forcé, absentéisme scolaire ou professionnel).

Dans la grande majorité des cas, période  n’a pas d’autre conséquence que les inconvénients reliés à la douleur. Lorsque celle-ci est spécialement intense, répétée et non soulagée, elle peut entraîner de la détresse psychologique et même parfois de la dépression.


Comment s’expliquent les douleurs des règles?

 

 

Les douleurs ressenties au bas-ventre ou au bas du dos sont liées aux contractions de l’utérus. En l’absence de grossesse, l’ovule n’ayant donc pas été fécondé, les ovaires cessent subitement de produire des oestrogènes et de la progestérone. Cela déclenche les contractions utérines, grâce auxquelles l’endomètre (revêtement muqueux de l'utérus) et le sang sont expulsés. Chez certaines femmes, l’utérus se contracte plus intensément. Il s’agirait de la principale cause des douleurs menstruelles. Ce phénomène s’explique par une surproduction de prostaglandines, des substances sécrétées entre autres par l’endomètre et qui déclenchent les contractions. (Les prostaglandines agissent aussi sur d’autres muscles que l’utérus, ce qui explique les malaises qui peuvent accompagner la dysménorrhée : nausées, vomissements, maux de tête.)


"Mes conseils pour limiter les douleurs"

1- Les exercices :
On a plus envie de rester allongée que de s’agiter. Et pourtant… Une activité comme la marche rapide permet d’activer la circulation dans le bas-ventre et de réduire la douleur. N’hésitez pas à marcher d’un bon pas pendant une vingtaine de minutes, et pas seulement quand la douleur est là. La pratique régulière d’un sport favorise aussi l’oxygénation du corps. Et comme c’est un bon antistress, elle atténue les symptômes menstruels.

2- Les plantes ... à l'aide !!

Capsule d'huile d'OnagreLes capsules Huileuse d'Onagre
L'onagre vous aidera à atténuer
les troubles pré menstruels (bouffées de chaleur, irritabilité, règles douloureuses..)
Ainsi, ils maintiennent l’hydratation de la peau, contribuent à renforcer les défenses immunitaires, protègent les enveloppes cellulaires, sont essentiels dans la régulation hormonale. Ils sont également importants dans la régulation du taux de lipides sanguins. C’est pourquoi l’huile d’onagre est traditionnellement conseillée aux femmes qui ont des problèmes de règles, à la ménopause et contre la peau sèche.

Ménopause Avancée (Gélule)

Complexe gélules "Ménopause Ylam +" :
Le ylam aide les femmes à faire face aux signes associés à la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, la transpiration, l'agitation et l'irritabilité.

Les principaux symptômes de la ménopause sont :

règles irrégulières                baisse de la libido
bouffées de chaleur             sautes d’humeur, irritabilité
sueurs nocturnes                sommeil perturbé
sècheresse de la peau         prise de poids
sècheresse vaginale            chute des cheveux, ongles cassants...

La pré ménopause précède la ménopause de 2 à 8 ans. Durant cette période, cette période de transition, la chute hormonale apparaît avec des irrégularités du cycle menstruel, et son cortège désagréments (bouffées de chaleur, irritabilité, sautes d’humeur, sommeil perturbé…). 


Si vous avez d'autres questions à me poser ou de nouvelles suggestions, n'hésitez pas à me contacter sur ce blog ou sur notre site : www.aromacentre.fr